Autour du soleil de Karine Silla

Editions Plon. 282 pages. Paru le 14 janvier 2016.

 

Louise tombe amoureuse d’un homme rencontré dans le train. Elle décide de quitter son mari et leur fille Marie pour le suivre au Vietnam. Malgré la présence d’une nouveau mari et d’un fils qui la comblent de joie, le poids du remord pèse lourd sur son cœur. Plus tard, Marie alors âgée d’une trentaine d’années, apprend que sa mère n’est pas morte comme son père lui a dit. Elle part en vacances avec son époux Samuel et leurs enfants dans la villa de Georges, ami et mentor de son mari. La nouvelle qu’elle a apprise quelques semaines auparavant envahit son quotidien avec des questionnements sur le sens de sa vie et elle comprend que lorsque l’on s’approche trop du soleil on finit par se brûler.

« Le train s’était arrêté brutalement. Il mit sa main devant elle pour la protéger. C’était un geste simple mais personne ne l’avait jamais fait. Ses yeux se remplirent de larmes. Elle sentit dans ce geste toute la possibilité d’un bonheur infini et, en quelques secondes, remit en cause toute son existence. Elle se sentait prête à toutes les folies, elle qui était si raisonnable. »

On se laisse facilement transporter par la plume douce et sensible de l’auteure. Avec des personnages au cœur blessé, Karine Silla explore plusieurs sujets comme la maternité, la filiation, la famille, l’amitié, le couple, l’amour et le sacrifice. Un accent est posé sur la psychologie des personnages où l’auteure fouille au fond des cœurs et nous décrit les liens complexes qu’ils entretiennent les uns avec les autres et leurs choix. Il y a beaucoup de non-dits et toujours ce choix, celui de faire ou de ne pas faire, celui de voir ou de ne pas voir et aucun jugement. J’ai eu un coup de cœur pour Autour du soleil et son auteure, une belle découverte qui m’incite à lire son premier roman. A lire.

« Quand elle dormait, quand elle se relâchait, elle avait souvent un petit visage triste, habité par tant de douleurs qu’il n’avait pas vécues avec elle. Celui de la petite fille solitaire,de l’adolescente qui découvrait sa féminité sans miroir maternel, de la jeune femme un peu perdue qu’il avait rencontrée dans une boîte de nuit, de la mère inquiète de ne pas savoir faire. »

Bonne lecture.

Vous pouvez acheter ce livre ici.