L’épopée de Soundiata Keïta racontée par Dialiba Konaté

Editions du Seuil Jeunesse. 63 pages. Sorti en 2002.

Résumé et avis

« « Le monde est vieux, mais l’avenir sort du passé. » Ecoutez la parole des griots. Elle enseigne la sagesse et l’histoire car les hommes ont la mémoire courte. Ecoutez l’histoire du fils du Buffle, du fils du Lion, l’histoire de Soundiata Keïta qui fut parmi les plus grands rois, parmi les plus grands hommes, et que le clair pays, le pays de la savane, se souvienne encore de son courage et de ses exploits. » »

Le roi Maghan Konaté reçut la visite d’un chasseur qui était aussi devin. Celui-ci lui annonça que l’héritier de son royaume n’était pas encore né. Ce qui laissa le roi perplexe puisqu’il avait déjà des enfants. Le devin précisa qu’il va devoir prendre pour deuxième épouse une femme laide et bossue qu’il va bientôt rencontrer. La divination s’est réalisée et le roi épousa la femme difforme. Elle donna naissance à un fils nommé Soundiata. La première épouse ne vit pas cela d’un bon œil et craignit que son fils eût été écarté du trône. Elle usa de stratagèmes pour éloigner le jeune Soundiata.

« Bien repue de chair fraîche, la reine des neuf sorcières eut pitié de Soundiata. Elle lui offrit un bâton magique et lui dit : « Je sais que tu quittes le pays de tes ancêtres pour aller à Méma chez ton oncle le roi Farin Tounkara. Quand tu arriveras à la croisée des deux chemins, frappe le sol avec ton bâton. Le chemin recouvert de poussière rouge, ne le prends surtout pas ! Il mène au pays d’où personne ne revient ; suis le chemin de poussière blanche. Si ton destin doit s’accomplir au Manding, un jour, tu reviendras ici. » Soundiata suivit exactement les conseils de la sorcière. Au croisement, il frappa le sol et du sang jaillit ! Il choisit donc le chemin étincelant de blancheur. Et ainsi ils arrivèrent, lui et sa famille jusqu’au bord du fleuve Niger. »

Dialiba Konaté nous fait le récit de cet homme extraordinaire que fut Soundiata Keïta. Cet être exceptionnel fut doté de grandes qualités comme la générosité, la bravoure, la témérité, la sagesse. Il était aussi d’une grande beauté. Soundiata Keïta est décrit comme un homme parfait. Cela m’a fait penser aux chevaliers et aux romans de chevalerie que j’ai lu quand j’étais au collège. Ce sont de superbes histoires qui nous décrivent des hommes vaillants à la morale irréprochable. Je pense que c’est bien pour les plus jeunes de lire de beaux récits sur les héros qui témoignent d’un passé glorieux. Même si on sait que l’histoire ne retient qu’une partie de la réalité.

De nombreux dessins illustrent le texte qui est imprimé sur un fond de couleur terre qui rappelle le sable du village. Dans les dernières pages se trouve un livret sur l’origine des noms Konaté, Keïta et Soukho et des informations sur les ancêtres et la descendance de Soundiata Keïta qui remonte au prince héritier Bilal Ibn Rabat El Hamana de Nubie.

L’épopée de Soundiata Keïta est disponible sur le site de l’éditeur Seuil jeunesse.

C’est un très bel album, à lire, à relire et à offrir. C’est un véritable coup de cœur.

Bonne lecture!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *